HISTORIQUE

L'église dès l'an 1090 portait le nom de Saint Germain évêque d'Auxerre, elle fut donnée à l'abbaye de Saint Maur. Elle a sans doute été reconstruite, son architecture semble être du Xllème siècle.
Elle se composait alors d'une grande nef où se trouvait sur le côté gauche une chair en bois massif sculpté dans le style Louis XV, aujourd'hui disparue et d'un bas côté abritant la chapelle de la Vierge.
La tribune en bois au-dessus de la porte d'entrée qui donnait sur le cimetière date de cette époque. Dans le chœur de l'église, une porte donnait sur le presbytère qui se trouvait à l'emplacement actuel des tilleuls.
Un devis descriptif et le cahier des charges datant du 5 Septembre 1876, traite de la remise en état de la charpente et de la couverture du versant Nord, des voûtes de la nef et de la sacristie, pour un montant global de 5.530 francs. Les transformations datent de 1876 et 1877.
L'église actuelle est de forme rectangulaire, le chœur en demi-cercle. La nef est éclairée uniquement du côté où se trouvait le Presbytère et sans aucune décoration.
Un tableau représentant une descente de croix, qui semble être une copie de l'école Italienne du XVIIème siècle ; elle est signée Jean Sénille et porte la date de 1663. Trois statues dont on ne connaît pas l'origine ornent la nef.
Le chœur mesure 9 mètres de haut, il est éclairé par trois baies garnies de vitraux qui représentent :
- Saint Julien patron de l'ancienne paroisse d'Attilly,
- Saint Vincent patron des vignerons,
- Saint Gervais.
Les fonts baptismaux sont une cuve en pierre de forme ovale de 1,07 mètre de long, 0,74 mètre de large et de 0,83 mètre de haut datant du XVIème siècle.
Le clocher en charpente recouvert d'ardoises est de forme carrée et surmonté d'une flèche.