HISTORIQUE

L'église Saint Yon de Lésigny, classée comme monument Historique depuis 1908, fut construite au début du XVIème siècle, et dédiée le 5 juillet 1523 par François Poncher, Evêque de Paris. Elle fait l'objet de divers travaux en 1667, 1677, et 1884.

 

Dans la chapelle de la Vierge, on remarquera des boiseries du début du XVIème siècle, décorées comme les battants de la porte d'entrée, de feuillets plissés. La clef de voûte buchée, est aux armes de Louis de Poncher, Seigneur de Lésigny au XVIème siècle.

 

Les boiseries du choeur et les stalles proviennent de l'Abbaye d'Hyverneau, monastère de chanoines réguliers de Saint Augustin, qui a existé jusqu'en 1784 sur la commune de Lésigny (à l'emplacement du golf), et elles furent placées dans l'église en 1790.

Le retable finement sculpté qui occupe le fond de l'abside date du milieu du XVIIIème siècle, mais l'autel, les vases surmontant la corniche et le tabernacle sont de1883. Le tableau du rétable est une copie de "l'Immaculée Conception des vénérables" de Murillo.

 

Les stalles et les lambris du choeur remontent au début du XVIIIème siècle. Les murs de la première travée de la nef sont décorés de panneaux de boiseries aux armes de Simon de Pierrevive, chanoine de Paris, Aumônier du roi, Abbé d'Hyverneau en 1557, mort en 1568. Elles ont été données à l'église en souvenir de Monsieur Jean de Crèvecoeur, ancien maire, par sa famille en 1947.

 

La chaire, d'un style sévère, date de 1647.

 

La cloche nommée Charlotte, provient de l'Abbaye d'Hyverneau et fut bénite en 1735 par Philippe Ogier, prieur de cette Abbaye.

 

La statue de Saint Roch montrant ses plaies - bois polychrome- date de la fin du XVIème, ou du début du XVIIème siècle.